AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 50
Date d'inscription : 04/10/2017
MessageSujet: [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]   Jeu 19 Oct - 22:00



Une rencontre qui s'avère palpitante

Aidan Johnson & Selynah Parker

La nuit dernière fut assez mouvementée, je suis prise la tête avec Eyal jusqu’au petit matin, alors comment vous dire que je n’avais qu’une seule envie ? Prendre une douche et partir me coucher sans avoir mangé. Une fois ma douche prise, je ne demande pas mon reste et pars directement pour le royaume des fées, laissant mes vêtements dans la panière à linge sale dans ma chambre. À ma grande surprise, je m’endors comme un loir sans avoir à devoir chercher les bras de Morphée. J’ai l’impression que le temps passe beaucoup trop rapidement, j’ai encore sommeil, mais j’entends déjà ma mère frapper à ma porte. Je laisse un petit grognement se laisser entendre tout en mettant ma tête sous l’oreiller tout en regardant autour de moi, mais c’est peines perdues, elle continue de frapper à ma porte laissant sa voix cristalline se laisser entendre. Je laisse un petit soupir se laisser entendre avant de sortir de mes draps tout en traînant des pieds, j’ouvre la porte dans une petite colère en regardant la jeune femme devant ma porte dans les yeux.

C’est l’heure ma chérie, prend ta douche et vient manger.

Mais tu aurais pu me laisser dormir encore vingt petites minutes...

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ma chérie.

Je la regarde dans les yeux tout en soupirant elle à raison et je dois me taire, ma grand-mère ne serait pas contente si je la contredis. Je retourne dans ma chambre ouvrant les rideaux tout en laissant un grognement de mécontentement se laisser entendre. Je prends des vêtements et je vais en direction de la salle de bain tout en clignant des paupières. Une fois à l’intérieur je me débarrasse de mes vêtements tout regardants le bain. Je mets le tout dans la panière à linge puis rentre dans le bain tout en laissant un soupir d’aise se laisser entendre par la suite. Après une bonne heure dans mon bain et m’être lavé je ressors de la salle de bain habiller, je vais finalement en direction de ma chambre histoire de me coiffer. Je ne prends qu’une tasse de café. Je pars directement par la suite pour le lycée, même si j’ai plutôt envie de fuir le lycée aujourd’hui. Je n’ai pas pu me nourrir hier comme je le devais, je ne voulais pas le forcer alors je suis partie sans demander mon reste, mais là j’ai faim, même très faim...

Après quelque temps de marche, je finis devant le lycée, je le regarde lourdement avec une envie de partir. Même si je me contrôle j’ai quand même des envies et j’ai peur d’embrasser quelqu’un à la volée et lui prendre un peu de chi. Eyal va me le payer littéralement la prochaine fois que je passerai une nuit avec lui, je vais lui faire regretter de me laisser comme ça derrière lui. J’entre finalement dans le lycée regardant autour de moi les adolescents tout en baissant finalement le regard sur le sol en cherchant quelque chose dans mon sac. Je prends finalement les cachets qu’on m’a donné à mon arrivée dans la ville de demon-heights tout en prenant une profonde inspiration priant que je ne refasse pas un rejet de cette petite merde. Je prends une profonde inspiration après avoir avalé tout rond le cachet avec un peu d’eau que j’ai sortie de mon sac tout en fermant les yeux. Quelques minutes plus tard me voilà en train de courir en direction des toilettes, j’ouvre une porte à la volée tout en m’enfermant dans une cabine. Je ne vais pas vous expliquer ce qu’il s’est passé par la suite. Je finis par sortir des toilettes et partir en direction de ma salle de cours sans pour autant regarder ou je marche.

© YOU_COMPLETE_MESS


Dernière édition par Selynah Parker le Mer 20 Déc - 19:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 151
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]   Mar 24 Oct - 23:17



Aidan
&
Selynah
Une rencontre qui s'avère palpitante
Une chose qu’il avait sous-estimé en devenant maire, c’est bien la quantité de travail, de tâches à effectuer et donc la quantité d’énergie que cela lui demanderait. Il bouillonnait d’idées en tout genre. Soucieux de vouloir bien faire, il s’investissait un maximum dans cette ville. Car, cette ville n’était pas n’importe quoi, c’était leur havre de paix. C’était une chance incroyable qu’on leur avait donné, mais aussi un test. Il n’oubliait pas que pour la plupart des humains, les créatures restaient un danger, une menace pour leur espèce. Mais il n’ai pas anti-humains, s’il avait voulu une ville uniquement de créatures, ils les auraient tous expulsés. Mais d’une, il avait un sens moral tout de même et de deux il croyait dur comme fer qu’il peut rapprocher les deux espèces, qu’humains et créatures peuvent vivre ensemble. Une conviction qui l’anime toujours aujourd'hui et il va prouver au monde entier que ce n’est pas impossible. Bien sûr, il est conscient que cela ne sera pas facile, diriger une telle ville demande une main de fer, mais aussi beaucoup de diplomatie. Il doit aussi savoir faire la part des choses, ne pas privilégier telle ou telle personne selon le fait qu’elle soit une créature surnaturelle ou non. De toute manière, il ne fait pas de distinction. Certains sont loin d’adhérer à ses idées, humains comme créatures, s’il veut éviter une rebellion, il faut aussi qu’il garde l’oeil.

Il a quelques contacts en ville qui lui assurent que tout se passe bien, qu’il n’y a pas d’éléments pertubateurs ou de quoi s’inquiéter. Il fait lui même des rondes, le plus souvent possible et prend des rendez-vous, comme aujourd’hui. Il a notamment rendez-vous aujourd’hui avec la directrice d'un lycée. C’est important pour lui de faire le point et de s’assurer aussi par la même occasion que ses consignes sont respectés à la règle. Pour ne pas créer de mouvement de foule, mais aussi pour éviter tout risque, il avait choisit de prendre son rendez-vous bien avant le début des cours. Comme dans chacun de ses déplacements, il s’appliquait à être discret. Peu de personnes savait qu’il était ici, il avait donc jugé inutile de venir avec un garde du corps. En cas de danger, il pourrait très bien se défendre seul. Oui, il était sûr de lui, comme à son habitude. Ils échangèrent pendant un peu plus d’une heure. Mis à part quelques cas turbulents, dont un notament qui attira son attention, un humain, tout allait bien. Un professeur avait surprit l’élève en train de de griffoner sur un carnet autre chose visiblement que ses cours et lui avait confisqué. Dessus se trouvait des notes, toutes tournant autour d'une certaine haine envers les créatures fantastiques. Il fut ravie de voir que des procédures avaient déjà été prises à son encontre, que le jeune homme était tenu à assiter à des séances chez le psy scolaire. Il se nota tout de même de surveiller son évolution.

Ayant jugé qu’ils avaient fait le tour, il lui serra la main et quitta son bureau. Sortant son portable, il jetta un coup d’oeil à l’heure. Il avait un peu débordé sur le délai qu’il était prévu, les cours étaient sur le point de commencer, comme le montrer la présence des étudiants dans le couloir. Tant pis, il allait se frayer un chemin rapidement, avec un peu de chance, personne ne remarquerait sa présence. Il accéléra le pas, pensif, tandis qu’il arrivait dans une intersection, mais il percuta quelqu’un.

«Oh...Toutes mes excuses, vous allez-bien ? Je suis désolé, j'avais la tête ailleurs, je ne vous ai pas vu arriver»

Ce qui était vrai, il était tellement dans ses pensées qu’il ne regardait même plus où il mettait les pieds. La personne en face de lui se trouvait être une jeune femme, une lycéenne probablement. Elle n’avait pas l’air bien, son teint était livide et elle avait l'air fatigué, ainsi se permit-il de s'assurer de sa santé. Ce n’était peut-être pas ses affaires, mais il était comme cela, il se souciait beaucoup des autres.

«Vous êtes sûr que tout va bien mademoiselle ?»
© YOU_COMPLETE_MESS

[HRP : Désolé pour les fautes, je m'endors devant mon écran. Je me relierais demain ><]

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.




Dernière édition par Aidan Johnson le Lun 1 Jan - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
Messages : 50
Date d'inscription : 04/10/2017
MessageSujet: Re: [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]   Mer 20 Déc - 19:22



Une rencontre qui s'avère palpitante

Aidan Johnson & Selynah Parker


Mon regard est vide, je ne laisse plus aucune émotion se laisser voir. Je marche dans les couloirs essayant de ne regarder personne même plus où je mets les pieds, ma faim grandie et je sens au fond de mes entrailles que je ne vais pas tenir. Je sais que je vais me blottir contre l’un des garçons de l’équipe de basket et me nourrir de lui. Déposer ma main sur sa joue, la caresser du bout des doigts et me laisser aller dans les vestiaires. Je sais que je le veux, je veux sentir la chaleur de son corps contre le mien et que rien ni personne ne pourra m’arrêter, jusqu’à que je puisse avoir ce dont j’ai besoin. Je secoue à plusieurs reprises mon visage, je ne peux pas faire ça et c’est interdit, mais j’en ai réellement besoin. Pourquoi m’avoir envoyé toutes ces méchancetés à la figure ? Pourquoi m’a-t-il abandonnée ? Pourtant il fait tout ce qu’il veut même les choses que je n’aime pas particulièrement. M’a-t-il laissée derrière lui ? Je ne suis pas farouche, plutôt docile avec lui, s’il me demande quelque chose je le fais. Je ne sais pas et je souhaite savoir, mais je ne veux plus lui parler, j’ai pris beaucoup trop chère. Pourquoi est-il devenu méchant et sans cœur avec moi ? J’ai pris trois jours à cicatriser, des griffures qu’il m’a laissées sur le visage.

Je dois juste passé le couloir rien de plus sans toucher quelqu’un, je ne dois pas le faire, car si je le fais je ne sais pas ce que je vais faire, je relève lentement mon haut au niveau de mon nombril et je vois ces veines noires qui dominent ma peau. Ça me met en colère, mais dans une colère noire je ne sais plus quoi faire où même me mettre. Je ne veux pas être mauvaise avec lui, me plier a ces envies dois-je vraiment faire ça pour survivre ? Je ne veux pas vivre dans la peur de le mettre en colère si je ne souhaite pas quelque chose, pourquoi je dois le supporter ? Sentir ses canines contre mon cou, ses ongles qui viennent s’encrer dans ma chaire. Une partie du chi que je lui prends va dans toutes les blessures qu’il me fait dans ces ébats. Je suis fatiguée vraiment trop fatiguée de tout ça, c’est peut-être mieux ainsi je ne sais pas. Peut-être que je dois devenir une hors-la-loi ? Me nourrir de toutes les personnes dont j’ai envie et tout envoyer en l’air, si je me fais prendre je vais sans doute me faire tuée et puis tant mieux c’est tout ce que mérite les gens de mon espèce. Je passe ma main tremblante contre mon visage aussi blanc que la barbe du père Noël, la fraîcheur de ma peau est encore tombée et je sais que bientôt je ne vais plus me contrôler. Il faut que je parte, je ne dois pas rester je sais que Nico rêve de m’avoir dans son lit il m’aura et j’aurais ce dont j’ai besoin. Qu’est-ce que je dis, je vais le tuer si je fais ça, je passe rapidement dans quelques couloirs me collant au mur pour éviter tout contacte.

Je pars finalement sur la droite, mon épaule touchant le mur froid, je n’ai plus qu’a prendre sur la droite et finir mon aventure en classe. Je vais finalement en direction de ma classe en tournant sur la droite sauf que je percute une personne. Je sens mes jambes se dérober sous mon poids, je tends la main en direction de ce que je peux agripper pour ne pas tomber, j’attrape le bras de la personne pour pouvoir me stabiliser. Je reste un moment à tenir le bras de l’homme devant moi, oui en vue de ses muscles ce n’est pas une fille. Je reste là sans pour autant dire quoi que ce soit, je ne veux pas le regarder pour ne pas plonger mon regard dans le sien. Si je le regarde vais-je me contrôler ? Je ne sais pas, je ne veux pas lui sauter dessus et m’attirer des problèmes... Non, je ne dois pas le faire, si peut-être. Non, Selynah soit sage pour une fois, ne fait pas quelque chose qui va tourner mal. La voix de l’homme me sort de mes songes les plus profonds, je relève mon regard dans le sien sans pour autant dire quelque chose. Ces mots me reviennent lentement dans la tête et je cligne finalement des paupières.

« Oh... Toutes mes excuses, vous allez bien ? Je suis désolé, j’avais la tête ailleurs, je ne vous ai pas vu arriver »

Je regarde longuement la personne tout en clignant des paupières de nouveau. J’ai l’impression de le connaitre, mais je ne parviens pas à savoir où je l’ai rencontré. C’est un bel homme et je le vois rapidement, je pourrais me noyer dans son regard.

« C’est moi... Je suis sincèrement désolée, je ne regardais pas où je marche » Je parle d’une petite voix presque aussi basse qu’un murmure, je prends une profonde inspiration. Je me concentre sur sa seconde question.

« Vous êtes sûr que tout va bien, mademoiselle ? »

Je ne sais pas, j’ai l’impression que toute la pièce tourne autour de moi. Je sais que mon succube s’impatiente. J’ai envie de l’embrasser et de rester dans le couloir avec lui. Non je ne dois pas il faut que je sorte. «Non, sortez-moi de là s’il vous plait  »
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________
Laisse moi être ton hirondelle qui s'envole au petit matin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 151
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]   Mar 2 Jan - 22:04



Aidan
&
Selynah
Une rencontre qui s'avère palpitante
A trop être dans ses pensées il n’avait pas regardé où il allait. Rasant le mur, en tournant il avait percuté quelqu’un. Ce quelqu’un eut le réflexe de l’agripper pour ne pas tomber. Il la vit lever les yeux vers lui. Il s’agit d’une jeune femme, une lycéenne probablement. Elle était plutôt belle avec ses longs cheveux d’un blond vénitien. Il se sentit happé par son regard l’espace de quelques secondes, avec l’impression d’avoir la tête qui tourne. C’était vraiment étrange, il n’aimait pas vraiment ça, cela pouvait être une créature usant d’un charme quelconque, il en avait tellement dans le bestiaire. Par mesure de sécurité, il se força à détourner le regard, reprenant ses esprits. Baissant le regard il remarqua les veines au niveau de son nombril. Une succube ? Oui, cela ne faisait aucun doute. Il était peu courant d’en croiser une, ces créatures vivaient dispersées dans le monde, depuis la guerre leur nombre avaient qui plus est bien baissé. Humains comme créatures, il y avait eu beaucoup de perte des deux côtés. Certaines créatures étaient passés en voie d’extinctions. C’était le cas des succubes, il y avait très peu recensé en ville.

Du fait de leur besoin de se nourrir d’énergie vitale en l’absorbant chez des humains. Il avait fallu se montrer créature pour trouver une alternative à cela. Car pour celles ne voulant se nourrir d’humains où n’en trouvant pas de consentant, il fallait trouver une solution, une succube affamé peut-être très dangereuse. Il avait alors contacté la société Harker Corporation pour cela. La société avait mis au point des comprimés ayant pour but d’apaiser la sensation de faim chez les succubes, agissant aussi comme substitut de nourriture. Il n’avait aucun doute sur l’identité de la jeune femme. Relevant la tête calmement, il évita de croiser son regard, elle semblait qui plus est pas dans son état normal, tremblante, le teint livide. Ce qui lui avait motivé à lui redemander si tout allait bien. Il en frémit lorsqu’elle lui demande de la sortir de là vite fait, pourtant il n’y réfléchit pas à deux fois. Il faut qu’il la conduise autre part, de préférence dans un endroit où il ne serait pas dérangé. Tous les élèves avaient rejoint leurs salle respectives, mais il n’était pas à l’abri de voir un surveillant où des retardataires se pointaient.

«Tenez bon. Vous pouvez marcher ?» Il la soutient en passa son bras sous l’un des siens, l’aidant à marcher. Il repéra une salle de classe vide et s’y rendit. Après l’avoir assis contre un mur, il verouilla la porte de l’intérieur, posant sa main à plat contre la porte. Un sceau lumineux apparut avant de disparaitre. Ainsi personne ne pourrait les déranger. Il revint vite voir la demoiselle, commençant par fouiller dans le sac de la demoiselle avec hâte.

«Où sont vos pilules ? Vous les avez prises ?»

Voyant qu’elle tournait de l’oeil, il l’empêcha de tomber dans les pommes. Prenant sa main dans les siennes, il l’a regarda un moment dans le regard, même si cela lui faisait mal au crâne.

«Hé, hé! Restez avec moi».

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Une rencontre qui s'avère palpitante PV Aidan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon's height :: Partie rpg :: Quartier culturel :: Les lycées-
Sauter vers: