AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Lun 4 Déc - 9:12


Parlons de toi...
Parlons de moi...


La journée de travail s'était enfin terminée. Je rangeais mes affaires et enfila ma veste pour retourner chez moi et me changer prévoyant la soirée qui allait arrivée. Une nouvelle douche prise et je changea mes affaires de la journée pour les troquer contre ceux que je mettais pour sortir en ville. Certes je devais rester classe, car même en dehors de l'enceinte du bâtiment je restais le PDG d'Harker Corporation, mais je voulais ne pas paraître trop formel une nouvelle fois. Ma secrétaire m'envoyait par la même occasion un compte rendu de la journée, tout comme mes associés et je les classa dans un ficher dont je m'occuperais plus tard.

J'enfila un pantalon noire et une chemise blanche. J'enfila également une veste noir. Cela restait classe tout en n'ayant pas de cravate. Une de mes mains passant dans mes cheveux pour les arrangé et je vérifia que ma pilosité faciale ne soit pas une réelle gêne ou ne me fasse paraître négligé. Je vis alors l'heure et m'empressa de prendre la voiture et de rouler jusqu'à l'adresse que M. Johnson m'a envoyé. Depuis que j'avais rejoint ma demeure, je n'avais cessé d'avoir un sourire enfantin plaqué sur le visage.

L'heure arrivant je me gara alors dans le restaurant. Un restaurant très chic et qui m'a l'air très sympathique. Je chercha alors du regard celui m'ayant invité dans cet endroit. Mon regard croisa le sien, à une table, et je m'avança alors vers lui.

- Bonsoir monsieur le maire, j'espère que je ne vous ai pas trop fait attendre.

Je m'assis alors en face de lui après avoir ôter ma veste et l'avoir posé sur le dossier de chaise. Il était bien habillé et particulièrement attirant ce soir, je lui tendis la main, ne sachant pas comment me comporter en dehors de la relation professionnelle.

Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.


Dernière édition par Sebastian Harker le Mar 18 Sep - 8:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Lun 11 Déc - 21:10

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
A peine avait-il quitté le bureau de Mr Harker qu’il n’avait qu’une hâte, le revoir pour approfondir cette rencontre, apprendre à mieux le connaitre, se voir dans un cadre différent comme il disait. Il ne s’était vu que quelques minutes, mais il pouvait déjà dire que cet homme lui plaisait, pas uniquement physiquement. Cela avait l’air d’être un homme avec de l’esprit, fascinant pas bien des aspects. Il dégageait une aura mystérieuse ou il avait resentit des parts d’ombres, mais qui n’a pas de cadavres dans son placard de nos jours ? Lui en premier. La guerre à effecté tout le monde et Sebastian étant un vampire depuis bien longtemps maintenant, il a dû vivre pas mal d’épreuves. Si tel était le cas, si même il avait fait certaines erreurs, cela ne lui faisait pas peur. En tout cas, plus les jours passaient et plus la perspective de pouvoir le revoir le mettait dans un état d’impatience, d’excitation digne d’un ado de 16 ans. C’était peut-être ridicule, pourtant comment expliquer qu’il est mis plus de 2h à choisir sa tenue ? Il avait finalement opté pour un ensemble simple, mais efficace. Une chemise blanche, une veste et pantalon gris foncé. Il avait laissé la cravate de côté, déboutant les deux premiers boutons de sa chemise. Soignant chaque détail il était passé dans la matinée chez le coiffeur, annulant un de ses rendez-vous. Une interview pour le petit journal local, rien de bien pressant. Il attendrait, de toute manière son rendez-vous est une priorité. Il avait insisté vouloir auprès de ses assistants, surtout son garde du corps personnel vouloir se rendre seul à ce rendez-vous. C’était un rendez-vous informel auprès tout. De toute manière, il ne leur avait pas laissé le choix, tétu comem une mule il leur avait dit que toute manière il pouvait très bien se téléporter, se montrer même indétectable s’il le voulait, alors à quoi bon ?

Il concéda tout de même à prendre un chauffeur pour l’amener jusqu’au restaurant. Il aurait pu s’y rendre en un clin d’oeil par téléportation, mais c’est lui-même qui avait instauré la règle d’éviter d’utiliser ses pouvoirs en public, afin d’éviter les accidents ou de créer des mouvements de panique. Etant maire, il fallait qu’il donne l’exemple. Il arriva en avance sur l’horaire indiqué afin d’être sûr d’y être le premier. Oui, il était assez à cheval sur les règles de politesse, ses parents ayant toujours été très carrés à ce sujet durant son enfance... A l’instant où il descendit de la voiture, le flash d’un appareil attira son attention. Les paparazzis... Comment avaient-ils su qu’il serait ici ? Il espérait au moins ne pas être dérangé pendant son repas. Il réajusta sa veste et se rendit à l’intérieur où après avoir confirmé sa réservation on l’amena à la table qu’il avait réservé, un peu à l’écart à l’étage avec une vue imprenable sur la ville qui brillait de mille feux à cette heure-ci.

Ne cessant de guetter les nouveaux arrivants des yeux, il répéra vite l’entrée de Sebastian, magnifique dans son costume. Il avait opté pour un style à la fois classe et décontracté, otant comme lui la cravate. Il lui sourit lorsqu’il approcha de lui, puis lui serra la main.

«Aidan et non je viens d’arriver. Vous permettez que l’on s’appelle pas nos prénoms ? Cela me parait plus naturel».

Cela faisait peut-être un peu, mais si c’était une relationel informel autant jouer le jeu, non ?

Il ne pouvait détacher son regard de celui de Sebastian, il avait un charme absolument hypnotisant. Il avait un charme absolument envoutant.
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 12 Déc - 23:03


Parlons de toi...
Parlons de moi...


J'étais content de le retrouver à nouveau, mais également de ne pas l'avoir trop fait patienter. Je ne pouvais que le regarder tout en souriant à la remarque qu'il venait de faire. Cela montrait un peu plus qu'il souhaitait que nous soyons un peu plus que de simples collègues dans la gestion de la paix dans cette ville. J'observais alors d'un rapide coup d'oeil sa tenue. Celle-ci était à peu près similaire à la mienne, donnant bien le ton sur cette soirée: détendu et sympathie, tout en restant classe dû à nos statuts sociaux respectifs. Je lui offris un de mes plus beaux sourires.

- Oui en effet, et je pense que le tutoiement sera alors plus approprié, qu'en penses-tu?

J'observais aussi tout autour de moi, nous étions un peu plus à l'écart et la vue sur le reste de la ville était splendide. De toute ma longue existence je n'avais jamais vue ce point de vue. Pourtant j'étais ici depuis un moment et j'avais déjà visionné la ville depuis d'autres hauteurs. Mais à chaque fois, la vision était différente mais d'une beauté à couper le souffle.

- J'espère que ça été pour venir jusqu'ici. Je me permets de te dire que t'es plutôt mit en valeur ce soir. Cette tenue est sympathique.

Je sourie en coin tout en observant un jeune serveur qui arrivait vers nous, nous déposant les cartes de menu. Puis il nous laissa de nouveau seuls. J'ouvris la carte en passant de mon interlocuteur au menu, toujours ce petit sourire en coin. J'attendais qu'il me déclare ce qui lui ferait plaisir, pour ainsi voir ce que je pouvais prendre.

- En tout cas je suis impressionné par cet endroit. Je n'étais jamais venu auparavant,
mais ce restaurant est vraiment chouette. Que me conseilles-tu pour ce soir?


Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Dim 17 Déc - 21:13

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
Il n’y a pas à dire, il a un sourire magnifique, une parfaite dentition. Un sourire sincère et franc, il le lisait dans ses yeux. De toute manière, Sebastian avait l’air d’être quelqu’un d’honnête et de droit, d’autant plus de raison de renforcer son intérêt à son sujet. Il semblait pas offusqué ou gêné de cette familiarité qu’il lui avait suggérée. Il souhaitait même instaurer le tutoiement en eux. Il était un peu surpris que tout aille si vite entre eux, mais bon, après tout ils étaient en rendez-vous non officiel et puis cela ne le déplaisait pas du tout. Autant lâcher un peu les politesses, ils pourraient ainsi parler plus naturellement.

«Tout à fait d’accord.» Lui répondit-il du tac o tac.

Alors qu’il le vit jeter un coup d’oeil aux alentours, il se permit de l’observer à nouveau discrètement, les traits de son visage, la couleur de ses yeux, humant son parfum. Lorsqu’il le vit regarder en direction de la baie vitrée, il suivit son regard. Son bureau aussi avait une belle vue sur la ville. Il aimait se trouvait en hauteur ainsi, tout paraissait si calme et cela lui donnait l’impression d’avoir le contrôle sur la ville entière, illusoirement. Car il avait beau être maire, il savait qu’il restait encore quelques réfractaires, des personnes ne l’acceptant pas, pas encore du moins, car cela allait changer, il ferait tout pour. C’est une des raisons qu’il l’avait amené à conclure un pacte avec le vampire. Ledit vampire agissait comme un vrai gentleman, s’intéressant à lui, le complimentant sur sa tenue.

«J’aime bien frapper fort pour les premières fois». Lui dit-il, un sourire malicieux aux lèvres.

«Tu es très élégant toi aussi, tu dois en faire tourner des têtes au bureau, mais peut-être as-tu déjà quelqu’un d’ailleurs ?»

Il était franc comme à son habitude, ce qu’il avait à dire, il le disait. Là, c’était aussi une manière détournée de savoir s’il y avait quelqu’un dans vie. Son dossier disait «célibataire», mais mis à part ça il ne connaissait rien de sa vie sexuelle. Il ne voulait pas connaitre tous les détails, ce n’était pas nécessaire en tout cas, mais disons qu’il était un peu curieux. Il aurait pu pratiquer la divination avec des cartes, mais il évitait cette méthode de manière générale. La vie privée des gens ne le regardait pas. Un serveur arriva dans leur direction leur déposant deux menus. Sebastian lui en tendit un, décidément ce sourire le rend encore plus séduisant. Mais trêve de rêvasserie, il ouvrit la carte, se concentrant sur ce qu’il avait dessus, même s’il connaissait déjà le menu presque par coeur. Sebastian lui confia qu’il était impressionné par l’endroit, le cadre aussi qu’il offrait. Puis il lui demanda quel plat il lui conseillait.

«Ils ont de très bonne pâtes. Je te recommande les rigatoni amatriciana. C’est un vrai délice, le chef fait la pâte lui-même. Tout est frais ici de toute manière».

Il regarda un moment la vue de la baie vitrée.

«J’aime observer la ville de nuit, toutes ces lumières ont dirait des fées illuminant le ciel.»

Commença-t-il, un sourire rêveur au visage, les yeux pétillant. Petit, ses parents avaient l’habitude de l’emmener lui et son frère dans un bosquet où vivaient des fées. C’était le bon vieux temps, tant de choses avaient changés aujourd’hui, eux-même avaient changés, tout comme le monde autour d’eux. Les fées étaient devenues craintives, se cachant des humains et autres créatures. Etaient-elles toutes décimées ? Ce serait une catastrophe. Même s’il s’efforçait de le cacher, son expression se fit plus grave, plus sérieuse.

«Quand j’étais petit on en voyait souvent. En as-tu déjà vu ? Avec la guerre on n’en voit plus une seule, c’est bien dommage. Ce serait pourtant génial si elles revenaient, je suis sûr que les habitants en seraient ravis».


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Lun 18 Déc - 21:07


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Les politesses mises de côté et compliments rendus à l'un et à l'autre, je souriais en baissant légèrement sur ses lèvres et même sur le reste de son visage. Je devais être honnête, Aidan était vraiment mon type, il avait certes la carrure du gentil héros que bon nombre de personne lui prêtait mais je décelais quelque chose dans ses yeux,quelque chose d'un peu plus sombre que ce qu'il ne voulait laisser paraître. Bien entendu cela n’entachait rien au charme que je lui trouvais, cela rajoutait tout simplement plus de complexité à ce personnage, ce qui me plaisait encore plus.
Sa question me sortit de mes pensées et j'esquissais un petit rire sourd en me grattant nerveusement la nuque. Je me voyais mal lui dire: "Hé bien je me permets quelque liberté de temps en temps en prenant du temps avec des "amis" ou bien mes fournisseurs/fournisseuses de sang". Ce n'était pas du "service rémunéré" loin de là, juste du plaisir à l'instant présent. Pourtant quelque chose en moi me soufflait de dévoiler une partie de moi à cet homme, ce sorcier qui dirigeait la ville victime de mes bonheurs et de mes malheurs.

- Dirons-nous que je profite du moment présent. Je ne suis pas fermé à qui que se soit tant que l'attirance est là. Bien entendu je me vois bien avec une âme-soeur mais pour le moment... Je profite de mes envies, en attendant la bonne personne J'ai l'air d'un homme volage, mais je peux modestement dire que je suis fidèle une fois la "bonne personne" trouvée. Et toi? Quelqu'un dont tu fais aussi tourné la tête? J'en suis certain que oui, si tu dis le contraire, c'est une petit taquinerie n'est-ce pas?

Je lui fis un petit lin d'oeil complice et ricanais gentiment. Je me permis alors de lui retourner la question. Par simple politesse, libre à lui de me répondre, sachant que je ne lui en voudrais pas s'il décidait de garder le silence sur ce sujet. Chacun avait ses petits secrets, j'étais le premier concerné par mes mots.

Par la suite, Aidan me conseilla alors un type de pâtes précis, en soulignant que les produits proposés par ce restaurant étaient des produits frais. J'en souriais en hochant la tête, montrant que j'avais compris ce qu'il me disait.
En attendant le retour du serveur, notre conversation avait bifurqué sur les lumières de la ville, ressemblant aux fées. Mon interlocuteur avait quelque chose de pétillant dans le regard lorsqu'il me racontait brièvement sa rencontre avec ces créatures. Moi-même j''en avais déjà vu mais je le rejoignais sur un point: depuis la guerre, celles-ci se cachaient, évitaient le contact avec l'extérieur. Un vrai gâchis, mais j'étais convaincue qu'elles n'avaient pas disparu. En le regardant, j'avais posé mon menton sur ma main en souriant, trouvant son air à ce moment vraiment mignon. J'aurai pu rester ainsi à regarder son visage durant des heures lorsqu'il me demanda si j'avais effectivement déjà vu des fées.

- Oui j'en ai déjà vu, en 250 ans,mais en effet j'ai remarqué leur disparition depuis les incidents de la dernière fois. Je suis assez d'accord avec toi,ce sont des êtres "purs" pour la plupart et elle s ne suscitent aucune animosité donc cela pourrait même permettre à la restitution d'une paix durable tu ne penses pas? Les hercher étaient une idée que j'avais eu mais je ne sais pas si cette action sera cautionnée par le plus grand nombre? Qu'en penses-tu?

Tout en attendant sa réponse, je déboutonna un bouton car je commençais à avoir chaud. Etais-ce l'endroit uniquement? Mon vis à vis? Aucune idée, enfin... Presque...

Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 26 Déc - 22:15

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
Cette petite question sur sa vie intime l’avait troublé l’espace de quelques secondes, il l’avait bien vu, pourtant il choisit de lui répondre en toute franchise, ce qu’il apprécia. Il lui confirma qu’au niveau sexuel il n’était pas quelqu’un de fermer, du moment que l’attirance était là. Un peu comme lui, il ne s’interdisait rien, homme ou femme tant que l’attirance est là. A l’entendre, il semblait ne pas encore avoir trouvé chaussure à son pied, ce qui ne semblait visiblement pas être envisagé pour le moment. Sebastian semblait donc un homme multipliant les expériences, sûrement pas prêt à s’engager. Une chose qu’il ne pouvait pas le lui reprocher, cela lui allait très bien. Lui aussi était pour ce genre de relation, pas vraiment au fond de lui, mais plus parce que cela simplifie beaucoup les choses. Vivre le moment présent, intensément, sans penser au futur, c’est généralement ce qu’il fait dans ses conquêtes amoureuses, car s’engager c’est prendre des risques, ce dont il ne peut pas se permettre, surtout sachant son statut. Statut d’ailleurs qu’il ne lui laisse pas beaucoup de temps pour les histoires d’amour.

Il sentit ses joues s’empourprer légèrement lorsqu’il lui retourna la question, surtout lorsqu’il vit le clin d’oeil qu’il lui jetait. Décidément, il commençait à faire chaud ici. Il lui sourit. Dans sa tête il ne pouvait s’empêcher de penser, pourquoi il était là à parler alors qu’il mourrait d’envie de l’emmener dans ses appartements et de lui montrer combien il le trouve, charmant, attirant. Mais non, ils n’étaient pas des animaux et il falait qu’il calme un peu ses pulsions. Mais bon, les journées étaient longues et fatigantes en ce moment, cela faisait pas longtemps qu’il ne s’était pas «détendu» de cette manière. Pourtant, il falait qu’il se contrôle, que penserait Sebastian de lui ? Il tient à son image tout de même et puis il se doit d’avoir une certaine tenue, une certaine prestance en tant que maire.

«Effectivement, il a toujours quelques intéressés, mais en tant que maire je ne peux pas me permettre de m’engager dans une relation sérieuse, sans un minimum de réflexion. Il faut que j’ai parfaitement confiance en la personne. Enfin, cela ne m’empêche pas de prendre du temps pour prendre du plaisir. Je suis quelqu'un de très ouvert là-dessus».

Ils échangèrent par la suite sur les lumières de ville qui pour lui sont semblables à des fées. Aidan avait toujours était passionné du surnaturel, si bien qu’il pourrait parler pendant des heures sur ce sujet, se perdre aussi dans ses rêvasseries. Qui plus est les fées sont pour lui des créatures magiques si pures, fascinantes, elles incarnent l’espoir et cette ville en a bien besoin. Il reprit conscience lorsqu’il entendit Sebastian lui répondre, perdu dans ses pensées, son esprit s’était comme déconnecté quelques secondes.

«Effectivement, cela pourrait prouver même aux plus réticents qu’il y a des créatures pures et innocentes dans ce monde. Les chercher serait une bonne idée, mais je doute qu’il y ait des personnes intéressés, ayant les mêmes préoccupations que nous, à moins peut-être ces fans de surnaturel, mais peut-on vraiment compter sur eux ?»

Il réfléchit un instant.

«Peut-être pourrions-nous organiser comme un événement pour les enfants. Une recherche des fées partout en ville, comme pour les oeufs de pâques. Avec des animations, des récompenses. Qu’en penses-tu ?»

Le serveur arriva avec leur plat, disposant les assiettes devant eux.

«Bon appétit».

Pendant qu’ils mangeaient, lui fit une pause, prenant une gorgée de vin, l’épiant du regard à la dérobé.

«Tout te convient ?» Lui demanda-t-il. Il jeta un coup d’oeil à la salle, de nombreuses personnes jetaient des regards dans leur direction. Deux beaux jeunes hommes, cela attire forcément l’attention, surtout lorsque l’on connait le statut de chacun des deux. A une table il repéra une journaliste. A la sortie, il devait toujours il avoir les paparazzis de tout à l’heure. Mais bon, il s’en fichait, du moment qu’ils le laisse dîner tranquillement.

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 27 Déc - 14:29


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Je remarquais de suite une légère nuance de rouge apparaître sur les joues de mon vis à vis, ce qui lui ajoutait un indéniable petit plus en ce qui concernait son charme. Si nous étions dans cette situation quelques années plus tôt je pense que le rentre dedans, pour ma part, aurait été plus conséquent. Mais avec le temps je me suis assagie, calmant la bête en moi et ses bas instincts. Mais bon, il était évident pour moi qu'Aidan me plaisait, mais je ne voulais pas gâcher ce repas. Je verrais à la fin de celui-ci ce que j'allais faire. Profitons du moment présent. Ce qu'il me révéla sur sa vie intime me fit sourire de plus belle. Je comprenais ses choix, il était important donc ne devait pas faire mauvaise figure pour les citoyens de la ville.

Puis nous dérivons totalement sur le sujet des fées. Sa proposition était plus qu'intéressante et cela pouvait avoir de réels bon aspects autant pour la vision des humains sur nous autant que le long terme. Les enfants sont l'avenir de cette ville alors autant leur montrer de suite que nous ne sommes pas les monstres que certains adultes nous qualifient. Je le laissais pleinement finir ses mots et repris presque de suite après ses dires.

- Tu sais, dans notre monde actuel c'est souvent le "qu'est-ce que ça va nous rapporter" qui intéresse les gens. Après on peut toujours trouver un terrain d'entente. Pour ce qui est des fans de surnaturels certains peuvent être d'une réelle utilité s'ils ont le sérieux que l'on recherche, sinon en effet il vaut mieux ne pas les laisser se balader ainsi avec nos requêtes. Mais en tout cas l'idée de la chasse aux trésors est vraiment une bonne idée. Toucher les enfants e les âmes d'enfants des adultes c'est bien plus malin que de vouloir raisonner en vain les adultes. Je pourrais mettre des produits de mon entreprises en guise de prix tu penses? Avec toi la ville n'a vraiment rien à craindre en effet.

Je lui offris un petit sourire en coin tandis que le serveur déposa nos plats sur la table. Je remercia d'un mouvement de tête le serveur.

- Bon appétit à toi aussi.

J'entamais alors le plat et fis un grand visage satisfait. Aidan avait dû le remarquer mais il me posait alors la question pour savoir si cela me plaisait.

-  C'est très bon, très nouveau et très bon. Je pense qu'ils ont du me rajouter une sauce avec des cachets de sang. Mais en tout cas c'est un régal. Tu as vraiment de bonnes adresses.


Je lui fis un autre clin d'oeil un peu plus discret en buvant une gorgée de ma boisson. Je sentais les regards des personnes aux alentours, mais aussi d'une journaliste non loin de nous. Il devait sûrement avoir été suivi par des journalistes et tout le monde médiatique. Tout en avalant une bouché de mon plat je relevais la tête vers lui.

- En tout cas cela fait un petit moment que je n'avais pas partagé un repas avec quelqu'un en dehors de ma demeure. Toi qui apprécie les belles vues, je t'inviterais bien voir la vue qu'offre mon manoir sur la ville. Il est un peu à l'écart mais sympathique tu verras.

J'étais direct et sincère, comme à mon habitude. Libre à lui de refuser ma demande implicite mais évidente.
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 9 Jan - 21:15

[HRP : Désolé pour le retard ><]

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
Perdu dans ses réflexions, il revint à lui lorsqu’il entendit Sebastian lui répondre. Il focalisa toute son attention sur lui, écoutant soigneusement son avis, ainsi que ses conseils. Il lui avait fait part de son envie d’organiser un événement, une recherche des fées pour les enfants. Sebastian lui confirma que ce serait une bonne idée, pas seulement pour les enfants, mais aussi pour les adultes, certains ont toujours leur âme d’enfants après tout. Il le rejoignait sur ça. Heureusement que certains n’ont pas perdu espoir, perdu la foi en les rêves et toute cette part d’imaginaire et de merveille dont est fait l’enfance, la magie aussi. Car c’est vrai, il ne faut jamais cesser de rêver et l’univers surnaturel n’est pas que fais de sang et de peur. Certains adultes ont pourtant l’air de l’avoir oublié, focaliser sur leurs propres soucis, leurs problèmes en particulier ou comme Sebastian l’a justement fait remarquer, par la recherche constante d’un profit. Les gens sont comme ça, pas tous, mais beaucoup. Alors, il est d’accord avec Sebastian sur ce point, la seule manière de toucher tout le monde serait d’organiser un système de récompense. Il fut touché de l’initiative du vampire à son égard. Pour lui, ce n’était peut-être pas grand-chose, mais cela représentait beaucoup pour lui, il avait trouvé un soutien valable, quelqu’un qui partage ses opinions et quelqu’un sur qui compter.

«Merci, ce serait une très bonne idée oui. Je te recontacterais pour planifier tout ça».

Il reprit tout de suite après.

«Rien à craindre, je pense pas, mais bon je fais de mieux pour. J’ai beau avoir de grands pouvoirs, si toute la ville se retourne contre moi, je suis foutu». Il eut un petit rictus faussement amusé, plus nerveux qu’autre chose, car il prenait cela très au sérieux. Il a beau avoir beaucoup d’admirateurs, de personnes qui le respectent, il a aussi pas mal «d’ennemis» on pourrait dire.

Il était content de voir que le plat lui plaisait, le chef était toujours plein d’attention pour tout le monde, humains comme créatures, une autre raison pour laquelle il aime ce restaurant. Il but une nouvelle gorgée de vin, savourant le moment. Lorsqu’il lui proposa d’aller chez lui, son coeur manqua un battement. Pourtant, il s’efforça de garder son calme. Il cligna des yeux deux fois, expirant silencieusement, puis s’essuya naturellement et calmement la bouche avec sa serviette. Il lui sourit, tachant de ne pas trop montrer son trouble, car au fond de lui, il en était tout chamboulé. Il ne savait pas comment prendre cette nouvelle, il avait peur de se faire des idées, de peut-être se bercer d’illusions, mais pourtant après les moments qu’il avait déjà partagé, il n’y avait pas l’ombre d’un doute, c’était une proposition.

«J’en serais ravie, nous serons plus tranquilles».


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Sam 13 Jan - 19:43


Parlons de toi...
Parlons de moi...


J'étais ravi qu'il constate mon implication dans la gérance de la ville. Je n'étais pas un acteur officiel, mais je tirais quelques ficelles dans l'ombre. Pour certains de mes employés j'étais une légende, ils ne m'avaient jamais vu en personne mais parlaient de moi par moment. La discrétion était une de mes nombreuses qualités: pas d'alliés apparents, mais aussi pas d'ennemis apparents non plus. Contrairement au maire, ma maison était tellement bien surveillé dans les alentours que les curieux ou bien les journalistes ne pouvaient pas approcher ma maison à une certaine distance. Mes "associées", et moi-même mettions des hommes de garde aux alentours de ma demeure, pour empêcher des inconnus à l'approcher.

Les mots d'Aidan me firent légèrement froncés les sourcils. Certes il avait raison sur le fait que si les gens voulaient le tuer, ils feraient tout pour le faire mais j'étais convaincu qu'il avait bien plus de ressource qu'il laissait paraître à mes yeux. Je mangeais avec appétit mon plat en souriant légèrement à cet homme qui était à mon goût.

Je souriais un peu plus en voyant qu'il appréciait et acceptait ma proposition. Donc après ce repas, je l’emmènerais voir cette dite vue. Mon esprit me jouait des tours et je m'imaginais bien plus de choses obscène qu'une simple visite pour admirer la vue. Même si cela restait dans le domaine du fantasme... Avec cette soirée et cette "tension" entre nous, tout était possible. Je portais de nouveau le verre à mes lèvres pour boire avec délicatesse le breuvage qu'il contenait pour le finir. Mon regard ne quittait pas Aidan, éclipsant les autres autour de nous.

- En effet. Il n'y aura pas cette pression médiatique que tu subit à chacun de tes déplacements. Et puis si quelqu'un souhaite nous importuner, mes hommes s'occuperont des petits curieux. Ne t'en fais pas, rien de bien  méchant juste un petit rappel à l'ordre comme la maison peut en offrir.

Je décidais alors de reprendre notre conversation sur un autre sujet.

- Sinon, parle moi un peu plus de toi. Ce n'est pas tout les jours que je sociabilise avec d'autres personnes que des vampires. Et puis nous sommes amis à présent, n'est-ce pas?

Un petit sourire taquin en coin de lèvres et un regard de braise. J'aimais jouer de mes atouts physiques pour faire craquer les gens. Je n'utilisais pas mes dons de persuasions ou ma force, enfin pas tout le temps. Je voulais qu'avec moi il soit en confiance.

- Et puis si tu as toi aussi des questions j'y répondrais avec plaisir et sincérité.
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Lun 22 Jan - 22:15

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
Comme Sebastian l’a fait remarquer, la pression médiatique peut être vraiment fatiguante des fois. Il faut faire attention à tout, autant votre allure qu’aux choses que vous dites, car ils sont à l’abri du moindre faux pas, à vrai dire de n’importe quoi pour pouvoir écrire un article qui fasse la une des journaux. Il voit d’ailleurs très bien le sujet des gros titres de demain, il y aurait beaucoup à dire sur un diner en tête à tête entre deux hommes aussi séduisants, qu’important. D’un côté cela l’amusait aussi d’imaginer ce qu’ils peuvent en penser, quel genre d’idée ils ont en tête. Il y en a qui ont vraiment le don d’extrapoler les choses. Enfin, tant que cela reste dans la vérité, c’est l’essentiel. Il n’y a que dans ses appartements en mairie qu’il a un peu de tranquillité, mais bon il ne peut pas rester enfermé ainsi toute la journée à longueur de temps. Alors, des fois, il s’éclipse dehors tout seul, juste comme ça, pour marcher, prendre l’air, observer les gens. Sebastian lui confirma qu’ils ne seraient pas dérangés chez lui, ses hommes s’occupant de surveiller les alentours.

«Je me doute bien.»

Il faisait confiance à Sebastian pour gérer cela et il se doute bien que cela sera de la bonne façon, sans accès de violence. Sebastian semblait être un homme tout à fait sain d’esprit et assez réfléchi pour cela. Il ne le connaissait encore qu’à peine, mais du moins c’est l’image qu’il se fait de lui. Il haussa un sourcil à sa prochaine question, un peu surprit, mais pas dans le mauvais sens. Il voulait en savoir plus sur lui, c’était naturel. Il n’avait pas connu beaucoup de vampire, comme lui. Car des vampires il en avait croisé, mais c’était plus pendant la guerre et ceux-ci n’étaient guère ouvert à la discussion, lui aussi était un peu farouche à l’époque. Il fallait bien qu’il se défende, mais surtout qu’il se fasse respecter, car pendant la guerre c’était plus la règle de qui est le plus fort. Il fallait montrer à quiconque sa supériorité, faire sa place. Mais les temps avaient changé et depuis son incident avec son familier, il s’était adouci lui aussi. Bien sûr il y a encore cette part de ténèbres en lui, il ne peut pas l’ignorer, comme tout ce qu’il a fait. La seule chose qu’il peut faire c’est vivre avec et faire au mieux pour qu’une nouvelle guerre ne débute pas.

«Bien sûr». Lui dit-il, lâchant un petit rire. «Mais que veux-tu savoir ?»

Il cherchait par où commençait, sans entrer dans les détails, car il n’en avait pas envie totu simplement. D’ordinaire, il n’aime pas trop parler de lui, mais bon Sebastian le regarde avec se sourire tellement charmant, il lui doit bien un petit quelque chose.

«Voyons...Je viens d’une famille reputée de sorciers, une histoire de famille. Toute la famille en est. J’ai un grand frère, Leigh. Que veux-tu savoir d'autre ?».

Frère qu’il pensait mort. Il ne l’avait pas vu depuis si longtemps, ils étaient encore adolescents la dernière fois. Il ne peut pas s’empêcher de penser à tout ce qu’il a fait, mais bon, il lui dit qu’il a changer, qu’il veut devenir quelqu’un de bien. Il reste perplexe, c’est pour cela qu’il le surveille minutieusement. Mais bon, cela reste son frère, il est vraiment heureux et rassuré de le savoir en vie.

«Et toi ? J’imagine qu’il faudrait plus d’une journée pour me raconter toute ta vie, pourtant cela doit être passionnant. Quel est ton meilleur souvenir ? Oh et, mais dis-moi si ce n’est pas trop indiscret, quel âge as-tu ?»

De nouveau un petit rire.

«Je suis très curieux de nature, tu verras».
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 23 Jan - 13:47


Parlons de toi...
Parlons de moi...


J'étais satisfait qu'il veuille bien se confier à moi. Je voyais ce genre de moment comme un privilège que le maire de notre "belle" ville me procurait. Et puis il m'intéressait, je serais un effroyable menteur si je le niais; donc le fait qu'il me parle un peu plus de lui me fit chaud au coeur et me montrait, enfin je le crois bien, qu'il acceptait que je le découvre un peu plus en temps qu'individu.
Donc tous des sorciers chez les Johnson? Pas étonnant dans le fond. Il avait également un grand frère? Je me demande s'il est aussi séduisant que Aidan pouvait l'être? Je chassais mes pensées lorsqu'il me demandait ce que je voulais savoir en plus de ce qu'il venait déjà de me dévoiler.

- Hum... Je ne sais pas... Je ne voudrais pas non plus m'incruster de manière brutal avec mes questions. Tu... Comment se sont manifesté tes pouvoirs? Vers quel âge à peu près.

Autant en savoir un peu plus sur cette espèce que sont les sorciers! Puis il me retournant en quelque sorte la question. Ses mots me firent rire et je reposais alors mes mains sur la table en entamer mon dialogue dans cette conversation sympathique avec le beau sorcier.

- Oui en effet je crois qu'il me faudrait une dizaine de bouquins pour tout raconter. Mais ne t'en fais pas je ferais au plus court.

Je m'éclaircis un peu plus la voix et lui offris un grand sourire charmant.

- Déjà pour éclaircir ce point j'ai 250 ans. Je suis né en Angleterre. J'y ai vécut, avant ma transformation avec mes soeurs cadettes et mes parents. Puis je suis partis en Amérique avec ma fiancée de l'époque, dans cette même ville que tu diriges aujourd'hui. J'y est développé mon commerce...

Plus j'avançais, plus les images me revinrent et je commençais de nouveau à souffrir à l'intérieur. Mais voulant ne pas tout dévoiler à Aidan je sauté volontairement la partie réelle de ma tragédie.

- Puis mon ex-femme, notre fils et moi avons malencontreusement croisé la route d'un vampire. Il a tué ma femme et le bébé et m'a transformé pour me voir souffrir. Par chance, je l'ai tué quelques années plus tard et j'ai continué à vivre. Je crois que mon meilleur souvenir fut la naissance de mon fils... Je ne l'ai pas beaucoup connu mais il était déjà un peu hyperactif et ne restait pas en place malgré son très jeune âge. Mais tout ça... C'est le passé, je suis un homme neuf et j'ai décidé de laisser mes souvenirs derrière moi pour me créer un futur plus agréable.

Je mentais... Comme à chaque fois que le sujet était abordé... Mais je ne pouvais tout simplement pas craqué devant lui. Pas maintenant...
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Ven 9 Fév - 22:03

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...
Sebastian le rassura à lui disant qu’il ne voulait pas non plus trop s’immiscer dans sa vie privée. Tant mieux parce qu’il n’avait aucune envie de trop s’étendre sur son vie privée. Mais heureusement, ici les questions restaient volontairement vagues, pas trop indiscrètes. Il ne s’attardait pas sur les détails, ce qui lui allait aussi. Et puis, Sebastian n’a pas de mauvaises intentions, il est juste curieux, c’est bien normal. Il trouve cela même très honorable qu’il cherche en savoir plus sur les sorciers de manière général. Il sent qu’il dit cela en toute sincérité, ce qui le pousse à se dévoiler un peu plus. Après tout, le mystère a du bon, mais il faut savoir aussi se dévoiler un peu si l’on tient à une personne. Il ne peut pas encore dire s’il tient à Sebastian, mais du moins il a de l’intérêt. Pour l’instant, il ne voit aucune fausse note en lui. Il sait qu’il doit avoir un passé, qu’il a peut-être commis des erreurs comme lui, mais cela ne l’effraie. Parce qu’il sait ce que cela fait et que tout ce qui lui importe, c’est l’homme qu’il a en face de lui.

«J’ai commencé à étudier la magie dès que je fus en âge d’apprendre. C’était ça, en plus des études normales. Quant à mes pouvoirs, je devais avoir 7 ans je crois. Sur un coup de colère j’ai fait exploser un verre par la pensée. Heureusement, aucunes blessures graves. La semaine d'après, je m’amusais à balancer ou faire exploser toute la vaisselle. Ma mère était furieuse.»

Il rit un moment, repensant à cela. C’était des bons souvenirs. Mais ils avaient tout de même un gout amer, le rappelant à la dure réalité, cela le fit bien vite perdre son sourire. Sebastian commença à lui parler à son de ton de sa vie. Il était un peu surpris qu’il en révèle autant sur lui, il ne s’attendait pas vraiment à cela. Surtout qu’il lui confiait des événements plutôt intimes de sa vie. Voyant que cela semblait le faire souffrir, il faillit lui dire d’arrêter, qu’il n’avait pas besoin d’en dire plus. Il n’avait pas besoin de se forcer pour lui. Mais Sebastian semblait sur sa lancée, bien décidé à aller jusqu’au bout.

«Il n’y a rien de pire que de perdre un être cher». Lui dit-il après un soupir. Ce que Sebastian avait vécu était atroce. Personne ne mériterait de souffrir ainsi. Voilà pourquoi il se bat, pour créer un monde sûr, à commencer par cette ville. Il y a tellement d’atrocité dans ce monde. Pour sa part, l’image de ses parents se sacrifiant pour lui sauver la vie, lui permettre de s’enfuir, cette image restera à jamais graver dans sa tête.  

«Ce fut dur pour moi aussi, mais ce qui m’aide à tenir je crois c’est d’avoir un but en tête, un objectif. Il n’y a pas que du mauvais dans ce monde après tout. J’espère pouvoir créer un endroit où ce genre d’atrocités ne se produira jamais. Je ferais tout pour. Si jamais tu rencontres des problèmes ou que tu vois ou entends certaines choses, n'hésites pas à m'appeler».

Il était extrêmement sérieux là-dessus. Il ne laissera personne se mettre en travers de son utopie. Il éliminerait chaque obstacle pouvait nuire à cela. Car oui, il fallait des fois se salir les mains pour avoir certaines choses. Et il n’avait pas peur de le dire, il serait sans pitié avec ce genre d’individu. On n’a rien sans rien après tout. Il lui lança un nouveau sourire, histoire de détendre l’atmosphère.

«Mais assez de tout cela, pour l’instant profitons du moment présent.»
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 13 Fév - 8:24


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Aidan m'expliquait alors un peu plus les débuts de sa nature surnaturelle. Ce qui me faisait sourie car je me rendais bien compte que si j'avais pu avoir ce genre de passé, du moins pour les pouvoirs, je les aurais utilisé pour embêter gentiment ma famille à mon tour. Et puis tant que ce n'était pas dangereux pour qui que se soit les pouvoirs sont à tester que ça soit pour aider ou taquiner l'entourage. Et étrangement cela ne m'étonnait pas que notre cher maire de Demon Heights ait été un enfant quelque peu turbulent comme les jeunes garçons pouvaient l'être.

Puis j'avais raconté une partie de mon passé. Je croyais bien que mon interlocuteur était touché, je le voyais dans ses yeux en plus de ses mots. Mais au fil de ses mots je me rendais compte que nous étions bien plus proche dans nos personnalités qu'il n'y paraissait. J'étais content qu'il ne m'ait pas arrêté dans mes explications même si je savais bien qu'il avait compris que ce n'était pas un bon moment pour moi. Ce qui me fit sourire c'est lorsqu'il m'énonçait de nouveau ses objectifs. Et si d'autres enfants comme Aidan ou moi pouvaient vivre dans un monde assez utopique, je ferais tout pour aider le maire à réaliser ce rêve. Il me déclarait alors que je pouvais compter sur lui, ce qui me fit un peu plus sourire puis il me souhaitait de vivre dans le moment présent et non le passé. Et il avait raison.

- Merci en tout cas, et si toi aussi tu as un soucis je suis aussi là. Même si de base je ne voulais pas tant m'impliquer dans la vie de la ville. Mais en effet, profitons de notre vie.

Je levais une nouvelle fois mon verre pour trinquer de nouveau. Puis je terminais mon plat et le dessert arrivait bien vite. Pendant que je le dégustais je me concentrais de nouveau sur Aidan.

- Donc... Après ce repas, ça te dirait bien de venir voir la vue qu'offre ma demeure? Et puis je crois me souvenir que j'ai reçu un Bourbon de la part d'un associé satisfait de ses médicaments.

Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 28 Fév - 22:39

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...

C'était étrange de se dire que cela faisait que très peu de temps qu'il connaissait Sebastian et pourtant il avait l'impression de le connaître depuis toujours. Tout de suite il s'était senti à l'aise, se dévoilant à lui. Il n'était pas encore rentré dans les détails, il gardait toujours la partie la plus sombre de lui caché, comme s'il craignait de ternir son image en la dévoilant au grand jour. Pourtant, il n'avait aucune honte à avoir, lui-même n'avait aucune honte de cette partie de lui, bien que cela l'effrayait parfois de penser, d'imaginer que celle-ci prenne le dessus un jour, comme cela avait déjà été le cas. Pourtant, il savait maintenant, il avait pris ses précautions comme le montraient différentes runes sous forme de tatouages sur son corps. La plus grande étant sur son dos, le recouvrant en grande partie. Puis une au niveau de son cœur, bien plus petite celle-ci, puis diverses sur les bras. Toutes n'étaient pas que pour se contrôler, certaines étaient plus des runes projectives.

Il restait tout de même cette crainte enfoui. Une crainte qu'il n'avait pas à avoir face à Sebastian, eux deux étaient pareils, il le sentait, il avait trouvé une personne comme lui, comme si eux deux se complétait. Il allait peut-être trop vite en conclusion, pourtant il n'était pas comme ça d'habitude, plutôt distant, gardant toujours une distance, même lors de ses relations amoureuses, il préférait que cela reste occasionnel. Mais cet homme le troublait, ranimant plusieurs émotions en lui, mais aussi comme un feu intérieur. Il bouillonnait. Sebastian lui confirma qu'il pouvait compter aussi sur lui, s'il avait besoin d'aide il serait là. Il sourit à cette idée, Sebastian est vraiment quelque de confiance, il sait que pourra compter s'il a besoin d'aide ou s'il a un problème.

"Merci, je m'en rappélerais".

Le dessert arriva vite et Sebastian réitéra l'offre de venir de sa demeure. Aidan était plus qu'enthousiaste à cette idée, de plus en plus à mesure des minutes, mais il tentait de calmer ses ardeurs, surtout de ne rien laisser paraître.

"Alors comme cela on veut saouler le maire ?" Plaisanta-t-il, car il savait très bien que ce n'était pas son intention. "Je te préviens, nous les sorciers nous avons une très bonne résistance à l'alcool". Il se mit à rire, d'un rire franc. Ils continuèrent de parler tranquillement, finissant leur dessert, payant l'addition, qu'Aidan insista pour prendre. Puis il s'éclipsèrent discrètement, il fit signe à son chauffeur de rentrer puis il entra dans la voiture de Sebastian qui les conduisit dans sa demeure. Dans la voiture, il en profita pour dégrafer un bouton de sa chemise, c'est qu'il commençait à faire plutôt chaud ici. Bien vite, ils arrivèrent à destination et il se laissa guider.

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Dim 4 Mar - 14:59


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Sa réponse me fit rire. Il avait un certain sens de l'humour mais j'appréciais grandement. C'était vraiment agréable de pouvoir parler et partager quelques instants avec quelqu'un qui semblait nous comprendre ou aimer notre compagnie.

- Non non je ne veux pas te saouler. Et puis je pense que comme les sorciers, les vampires sont très difficiles à saouler. Mais bon on essaie et cela nous plait bien.

Puis à la fin du repas, Aidan insistait pour payer, bien sur je ne l'avais pas laissé si facilement payer la facture de ce repas. Par chance nous avions quitté les lieux sans que personne à part le personnel du restaurant ne s'en rende compte. Nous sommes montés dans ma voiture et j'avais alors conduit jusqu'au manoir, un peu à l'écart de la grande ville. Le passage à la grille et un salue à mes agents de sécurité plus tard, j'emmenais Aidan dans le grand salon.

- Retire ta veste et suis moi.

Je retirais ma veste et la posais sur le porte manteau, puis je l'emmenais à mon bureau, là où se trouvais la fameuse bouteille. Je le laissais s'installer sur un grand fauteuil qui était face à la grande baie vitrée donnant également une grande et belle vue sur la ville, la surplombant légèrement. Je servis alors deux verres et en tendis un à mon invité, je m'installais alors en face de lui en sirotant ma boisson.

- Alors cela te plait?

Je lui fis un sourire assez séducteur en le regardant, le verre aux lèvres. La lumière de la lune baignait la pièce en plus d'une petite lampe qui éclairait légèrement sans trop éblouir. Dans cette situation-ci je trouvais Aidan encore plus intéressant et beau il fallait le dire. Il avait quelque chose de drôlement attirant et le fait qu'il soit entré das ma maison et qu'il semblait aussi enthousiasme à cette idée, me faisait apparaître des images mentales bien plus indécentes de cet homme et cela me fit sourire.
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Dim 18 Mar - 22:20

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...

Sebastian le fit pénétrer dans sa demeure. Il lui intima de retirer sa veste, histoire de se mettre à l’aise surtout. Cela lui permit d’observer davantage la silhouette du vampire et de lui confirmer par ailleurs ce qu’il pensait, il est vraiment bien foutu, il y a pas à dire. Il l’emmena ensuite dans son bureau. La demeure de Sebastian étant un peu en hauteur, il y avait d’ici aussi, une très belle vue sur toute la ville. C’était magnifique, mais son attention était tout autre. Le fait d’être ici, c’est comme s’il en perdait le contrôle, il n’avait qu’une envie, céder à ses pulsions. Pourquoi s’en priverait-il après tout ? Sebastian semble être sincère, vrai. Un homme de confiance, qui partage sa façon de penser, jamais il n’en a encore recontré des personnes comme lui et puis bon sang, il pourrait faire n’importe quoi pour ses beaux yeux, pour ce sourire si craquant. Il n’est pas un adolescent, loin de là, mais il se sent comme tel, comme s’il avait un coup de foudre. Cela ne lui ressemble pas d’aller aussi vite, de se laisser approcher, apprivoiser ainsi. Pourtant, avec Sebastian tout c’est fait de façon si naturel. Il n’a même pas eu besoin de se poser une tonne de question et maintenant il n’a plus envie de s’en poser une seule. Tout ce qu’il veut c’est profiter de cette soirée comme si c’était la dernière.

Depuis si longtemps, il a vécu dans la crainte de l’autre. Les êtres humains peuvent être de véritables bêtes, pas uniquement les créatures d’ailleurs, il a bien vu cela pendant la guerre. S’il s’est fait aussi tous ces tatouages, ces runes sur le corps, c’est bien sûr pour se protéger lui-même (et de lui-même), mais aussi pour se protéger des autres. Pourtant, là avec Sebastian il ne ressent aucune crainte, bien au contraire, il se sent rassuré à ses côtés. Un verre à la main, il se délecta du breuvage tout en regardant paisiblement la vue. Des pensées pas très catholiques lui viennent en tête. Il les chassa de plusieurs battements de cils lorqu’il entendit Sebastian s’adresser de nouveau à lui. Il tourna la tête vers lui et lui adressa un sourire.

«C’est magnifique».

Buvant une dernière gorgée, il posa son verre sur la table à côté avant de le regarder de nouveau, le regardant droit dans les yeux.

«Merci pour cette soirée, je dois avouer que je pensais pas pouvoir rencontrer un jour une personne comme toi. Au fil du temps, je crois que je me suis renfermé sur moi-même, instaurant comme une barrière par rapport aux autres. Mais avec toi je me sens à l’aise».

Il se leva dans son siège et commença à avancer vers Sebastian, se rapprochant près de lui.

«Je sais que ce n’est pas raisonnable, je prends peut-être des risques, mais je m’en fiche, je n’ai pas envie d’être raisonnable ce soir». Dit-il, un sourire en coin avant de se pencher pour capturer ses lèvres, une main derrière la nuque du vampire. Il y déposa un bref baiser, juste en appuyant les lèvres. Il se retira, passant une main sur sa joue, le regardant dans les yeux. Il ne craignait pas de choquer par ce geste, après tout, il s’était tourner autour depuis toute la soirée, s’il avait bien lu les signes. Non, les intentions du vampire étaient claires, il en était persuadé. Il puis, il en avait tellement envie, ils étaient tout seuls ici, sans personne pour les déranger, dans ce cadre magnifique. Comment résister ?

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 21 Mar - 19:40


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Cette soirée s'annonçait spéciale. Je n'aurais jamais cru que le maire de la ville aurait accepter si rapidement de me suivre jusque chez moi et d'accepter de boire un verre en ma compagnie. Mais je devais avouer qu'au plus profond de moi je désirais bien plus que quelques mots échangés. C'était étrange... Plus je posais mes yeux sur lui, moins j'avais envie de cette "distance" entre nous. J'agissais comme un jeune ado ayant un coup de foudre mais je ne savais pas ce qu'il en était réellement pour Aidan. Quoique... Je me doutais bien de ce qu'il en était pour lui au vue de nos discussions.
Aidan m'avait alors répondu ce qui m'avait fait un peu plus sourire tandis que je finis mon verre et le posais sur la table à côté de moi.

Mais à peine m'avait-il affirmé qu'il trouvait la vue magnifique qu'il se confiait à moi. Pourtant il n'avait pas l'air d'être ivre donc j'en jugeais qu'il était véritablement sincère et en pleine possession de ses moyens.
Je voulais répliquer mais il se levait et s'approchait de moi. Ses mots entrèrent dans mon esprit et ils me plaisaient étrangement. Puis... Il fit quelques choses qui fit "battre" mon coeur mort de vampire. Il avait posé ses lèvres sur les miennes. Sur le coup je n'en revenais pas et j'étais bouche béante devant lui. Une demi seconde plus tard je me mis à rire légèrement et je pris alors son col de chemise pour le recoller contre moi en collant à nouveau ses lèvres sur les miennes pour un échange plus langoureux. Par la même occasion je le fis asseoir sur mes jambes et plaçais mes mains sur son dos pour le parcourir du bout des doigts tandis que ma langue tentait d'entrer dans sa bouche.

Une fois ce baiser terminé je le regardais avec un grand sourire sur les lèvres.

- Merci à toi aussi pour cette soirée. Cela faisait un moment que je n'avais pas parlé ainsi avec quelqu'un... Comme toi à ce que je vois. Etrangement je n'ai pas envie,n i besoin d'être faux avec toi... Car oui je le suis parfois, pour me protéger. Mais en ta présence je n'ai pas envie.

Une de mes mains se posait sur sa joue tandis que l'autre caressait doucement la hanche du aire de la ville. Je lui parlais alors en touchant à un moment ses lèvres du bout des doigts.

- Peut-être que tu prends des risques à bécoter un vampire influent, mais j'en prends aussi en étant avec toi... Et puis... Je sens que cela en vaut la peine, rien que pour avoir le privilège de goûter à cela.

Je déposais un rapide baiser sur ses lèvres. J'avais envie de profiter, si cela ne dure qu'une nuit ou plus... Je voulais découvrir qui était Aidan, sous toutes ses facettes, même les plus intimes.

- Est-ce que monsieur le maire veut continuer ce début de soirée très intéressant en ma compagnie?

Mes mains vinrent alors sur son torse et enlevèrent un bouton, pour le taquiner et qui sait... L'inviter sûrement à en dévoiler un peu plus sur lui.
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Dim 8 Avr - 21:00

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...

Il était maintenant si proche du vampire, il pouvait sentir son souffle sur son visage, son corps était froid, mais cela ne le dérangeait pas. Il resta un moment perdu dans son regard, n’osant pas bougé, son esprit prenant conscience de cette nouvelle réalité entre eux d’eux. C’est lui qui avait voulu ça, mais cela lui faisait encore tout drôle de se l’imaginer. Sebastian fut le premier à rompre le silence, lâchant un petit rire. Lui aussi, se mit à rire nerveusement.Néanmoins, le sourire de Sebatian le fit immédiatement se détendre. D’un geste bref, le vampire aggripa son col pour coller à son tour ses lèvres sur les siennes, puis le fit asseoir sur ses genoux, ses mains dans le bas du dos. Il lâcha un bref soupire d’aise lorsqu’il sentit la langue du vampire au contact avec le sienne pour un baiser plus langoureux. Le contact était électrisant, faisant vite monter la chaleur en lui. Sebastian finit par mettre fin à ce baiser, à son grand regret, il aurait voulut que cela dure plus longtemps. Mais visiblement, le vampire ne souhaitait pas finir la soirée seule. Il cligna deux fois des yeux, pour reprendre un peu ses esprits. Il ne voulait pas que cela soit sur un coup de tête, mais il ne voyait aucune raison de refuser cette proposition. Sebastian est un homme bien après tout, il est persuadé de cela et puis il en a tellement envie. Jamais il ne parviendrait à dormir s’il repart comme cela, seul.

Sebastian lui dit que lui aussi avait beaucoup apprécié cette soirée, qu’il sentait qu’il n’avait pas besoin d’être faux avec lui. Sa sincérité le toucha, lui aussi ressentait la même chose pour lui. Il sentait qu’avec Sebastian, il pouvait se confier, pas encore sur tout bien sûr, cela viendrait peut-être avec le temps. En tout cas, il voyait en lui un soutien solide. C’est tout ce dont il avait besoin, car même s’il ne se l’avouait pas, le poids que représenter la responsabilité de toute la vie et des créatures à qui il avait promis protection, tout cela était pesant des fois. Alors tout ce dont il avait envie là, c’est de se retrouver dans ses bras. Il ne le quitta pas du regard lorsqu’il posa une main sur sa joue, caressant ensuite tendrement ses lèvres du bout des doigts. Rien que d’avoir le privilège de gouter à cela. Oui, ce serait bête de rater une occasion pareille. Et puis, il se sentait aussi suffisamment en confiance pour prendre le risque. En cas de soucie, il saurait très bien gérer la situation, mais soucie, il y en aurait probablement pas. Sebastian déposa de nouveau un baiser sur ses lèvres, son regard était empreint de désir le fit frisonner. Il se laissa faire lorsque l’inviter à aller plus loin, lorsqu’il passa une main sur son torse, dégrafant un bouton de sa chemise. Il afficha un sourire en coin, puis pasa une de ses mains derrière la nuque du vampire, l’embrassant à son tour, faisant durer le baiser, puis il se retira, un sourire en coin. Maintenant redressé, il recula de deux pas avant de dégrafer chaque bouton de sa chemise, exposant son torse comme il le fait que très rarement face à quelqu’un. Puis il enleva sa chemise qu’il laissa au sol.

«Surprit ?»

Il se rapprocha de nouveau du vampire comme s’il allait l’embrasser, posant une main sur sa joue, mais alors qu’il était proche, que leurs lèvres se frôlant, il se retira en riant légèrement.

«Alors, tu viens ? Ne me fais pas attendre.»

Dit-il avec un air faussement autoritaire. Puis, il se dirigea vers le lit, s’asseyant sur le rebord, un sourire aux lèvres. Son esprit s’affolait déjà, imaginant des choses pas très catholiques. Il brulait de désir pour le vampire.


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 11 Avr - 19:49


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Etre dans les bras d'Aidan, l'embrasser, coller mon corps encore habillé au sien était divin et sans pareil. Je n'aurais jamais imaginer me sentir aussi bien qu'à ce moment précis. J'avais l'impression que rien d'autre d'autre, n'avait d'importance. C'était grisant d'être aussi proche de lui, plus que n'importe qui.
Nous jouions alors à nous embrasser chacun notre tour puis, Aidan se reculait alors pour se mettre en face de moi et retirer sa chemise entièrement. Mes yeux se baladèrent alors sur son torse à présent nu et je n'avais qu'une envie: toucher sa peau davantage. Je l'observais intensément, parcourant de mon regard chaque parcelle de sa peau, profitant de la vue de ses tatouages qui ne faisait qu'embellir son allure mais aussi de sa musculature qui avait sûrement fait baver plus d'une personne, enfin de celles qui ont eu la chance que j'ai eu ce soir.

Le sorcier s'approchait mais ne m'embrassait pas de nouveau, se laissant aller sur le lit. Je le regardais alors en souriant et me levant à mon tour. Il m'ordonnait faussement, de venir auprès de lui et qu'il ne serait pas patient. Je commençais à retirer ma chemise également, je la jetais dans un coin tandis que je me disposais au dessus de Aidan en le regardant avec un désir ardent dans les yeux. J'esquissais un sourire quelque peu coquin en venant capturer de nouveau ses lèvres collant alors ma peau froide contre la sienne, chaude.

Mes mains viennent alors parcourir son torse et ses flancs en long et en large. Entre deux baisers je lui murmurais quelques mots.

- Je n'ai jamais pensé que tu seras.... Si enclin à ce rapprochement entre nous... J'aime le goût de tes lèvres... Et de ta peau..

En disant cela je venais alors déposer des baisers sur son épaule et son torse, le taquinant en la mordillant au passage.
Code by Fremione.







[Hot!]:
 

_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 24 Avr - 21:01

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...

Tranquillement installé, il pouvait profiter du spectacle que s'offrait à lui et il faut dire que regardait Sebastian ôter sa chemise à son tour fut vraiment un spectacle très intéressant. Il ne se priva pas pour le dévorer des yeux et à la vue de son torse parfaitement musclé, il sentit une vague de chaleur montait en lui. Il n'y a pas à dire, il est vraiment sexy, il était aux anges qu'un homme comme lui accepte ses avances, après tout il aurait ne pas être de ce bord là. Il se demandait qui d'autre avait pu avoir ce privilège, s'il voyait d'autres personnes en ce moment, mais il chassa cette pensée. Pour le moment, il avait juste envie de profiter de l'instant présent et de celle belle opportunité. Juste un peu de plaisir, sans se préoccuper du reste, appréciant le contact de sa peau contre la sienne. La peau du vampire a beau être froide, il avait envie de le rapprocher encore de lui, plaquant vraiment tout son corps contre le sien. Lorsqu'il sentit de nouveau les lèvres de Sebastian sur les siennes, il plaça l'une de ses mains derrière la nuque du vampire afin d'approfondir le baiser, sa langue chercha une ouverture, qu'elle trouva facilement, sa langue s'enroulant lascivement avec sa jumelle, goûtant chaque parcelle du palais du vampire. Ses mains glissèrent du bas du dos du vampire jusqu'à ses épaules musclées.

Il lâcha un petit soupir d'aise lorsqu'il sentit ses mains caresser son torse, ses flancs. Il releva la tête et croisa son regard empli de désir, lui-même aussi le regardait avec envie. Ils s'embrassèrent de nouveau tandis que lui passa une main sur la joue du vampire, la laissant ensuite descendre vers son torse, laissant glisser lentement ses doigts sur ses abdominaux avec une soudaine pulsion, une envie de couvrir ce beau torse de baiser, de lécher, mordiller. C'était une envie puissante, presque violente, bestial. L'homme peut être une bête après tout, surtout lorsqu'il est sujet à une envie puissante. Le vampire semblait tout aussi enclin à le dévorer, ce qui le fit sourire, il releva même la tête pour permettre à Sebastian un parfait accès, mais alors que le vampire continuait de lui mordiller l'épaule, il prit délicatement la tête du vampire entre ses mains, caressant de main droite la joue de celui-ci avant d'effleurer ses lèvres du bout des doigts.

"Puisque tu as l'air si affamé, que dirais-tu d'un petit encas ? Tu peux prendre mon sang, j'ai entièrement confiance en toi".

Il le regardait maintenant avec intensité, il était parfaitement sérieux sur sa demande, c'était sans équivoque et réfléchi pour sa part, il a entièrement confiance en Sebastian et pour dire vrai, une part de lui fantasme complètement à l'idée de de faire prendre son sang pour un vampire aussi beau que lui. Sebastian est une personne bien, il lui fait entièrement confiance pour ce qu'il s'agit du contrôle.


© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 9 Mai - 15:22


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Ce contact était des plus enivrants, je profitais de sa peau, de ses baisers, cela me faisait un bien fou de désir et d'être désiré de la sorte. J'avais l'impression de brûler de l'intérieur mais ce n'était pas pour ça que je n'arrivais pas à me contrôler, au contraire j'étais en contrôle bien que le désir m'enivrait de plus en plus dû au contact que j'avais avec Aidan. Il prit à un moment mon visage et titillait mes lèvres, puis il me fit une proposition qui me surpris mais qui m'amusait grandement.
Je me dressais alors fièrement au dessus de lui, ancrant mon regard brûlant pour lui dans le sien en souriant d'un air taquin et séducteur.

-Bien, si tu le désires.

Je me penche et m'installe sur lui, puis je plantais mes crocs sur son épaule, car si je mordais le cou cela pourrait être difficile à gérer en ce qui concernait les saignements. Je buvais alors doucement, le goût de son sang est tellement aphrodisiaque que je limitais mes tremblements de bien-être pour ne pas le paniquer. Une main était dans ses cheveux tandis que l'autre se plaçait sur sa nuque. Après avoir bu un peu, pour ne pas abuser, je relevais ma tête. Mes lèvres étaient couvertes de sang, je passais mon doigt sur mes lèvres pour mettre du sang sur les lèvres de mon amant. Puis je l'embrassais longuement, pour en même temps ôter le sang.

-Satisfait? Ton sang et aussi délicieux que tes lèvres, si je pouvais je te mangerais tout crû.

Certes cela n'était que de l'humour mais je devais dire qu'il avait un sang avec un goût particulier mais délicieux. Je m'abaissais un peu et passais ma langue sur son torse, tandis que mes mains se baladaient encore sur son corps, lui procurant quelques caresses.
Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Sam 9 Juin - 15:18

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...

Un moment il se demanda ce qu'il lui était passé par la tête, pas qu'il regrette son geste, mais il craignait que Sebastian trouve cela bizarre comme requête. Mais il se sentait tellement bien avec lui, tellement à l'aise qu'il s'était laissé aller à ce type de suggestion. Mais il fut rassuré de voir que Sebastian le prit bien. Pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'avoir une certaine appréhension. Son cœur battait à cent à l'heure, sa respiration courte, mais tout le geste de Sebastian était si doux qu'il tenta de se calmer, posant son regard sur le vampire alors qu’il le regardait avec fierté. Il frissonna, se sentir ainsi désiré par quelqu'un, cela faisait longtemps. Il était tellement occupé par son travail de maire qu'il ne prenait que peu de temps pour ce type de plaisir. Aussi, il fallait aussi qu'il soigne sa réputation, donc éviter de coucher à droite à gauche avec n'importe qui. Après tout ce temps passé sans, il espérait tout de même être à la hauteur.

Alors que le vampire s'approchait, approchant sa bouche de son épaule, il posa les mains sur le lit, agrippant les draps lorsqu'il sentit les canines du vampire transperçait sa peau, poussant un petit gémissement. Non pas que cela faisait particulièrement mal, c'était plus comme une piqure en fait, mais alors que son sang se faisait aspirer, il ressentit une vague de chaleur. C'est difficile à expliquer, mais il était en extase. Les yeux fermés, il ne les rouvrit qu'une fois que Sebastian sur finit. Ses lèvres étaient couvertes de sang, certains pourraient trouver cela effrayant, mais lui trouvait cela terriblement sexy. Il avait vu l'homme et maintenant il voyait le vampire et il aimait les deux. C'était un peu sa manière de lui montrer qu'il avait conscience de sa partie "monstre", cela ne lui faisait pas peur, alors il peut lui faire confiance. Il le vit prendre un peu de son sang pour le mettre sur ses lèvres, puis il l'embrasser. Il sentit son corps s'embrasser alors qu'il déposait sa langue son torse sur son torse, le léchant par endroits. Le contact de ses mains glacées sur son corps brûlant avait un effet électrisant.

Puis il le fit basculer vivement, l'embrassant fougueusement. Il brûlait de désir, mais aussi d'impatience, car d'envie de l'avoir rien que pour lui, même si c'est que cette nuit.  Il avait envie de ressentir la passion, de grimper jusqu'au 7ème ciel avec lui.

"Tu es magnifique." Lui dit-il, caressant son visage. "C'est moi qui vais te dévorer". Lui dit-il à l'oreille, un sourire en coin. Puis il lui mordilla le lobe gentiment. Puis il descendit vers le cou qu'il couvrit de baisser. Puis continua à descendre, s'arrêtant près de ses tétons qu'il mordilla en lécha. Il se redressa pour déboutonner son pantalon, faisant glisser la fermeture vers le bas. Puis il l'enleva et aida Sebastian à en faire de même. Jetant les vêtements au sol, il embrassa de nouveau, plaquant ses hanches sur celle du vampire, se frottant un peu, tout les deux étaient déjà si excités...

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Ven 15 Juin - 0:33


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Bon dieu, je pouvais le regarder se mouvoir et gémir sous mes gestes toute la journée si j'en avais l'occasion.  Ce visage, ce corps, ces soupirs, ces baisers, je me sentais privilégié d'être le seul pour  le moment à y avoir droit. Cette nuit, Aidan était à moi et je ne comptais pas le lâcher le moins du monde. J'étais content et aussi rassuré qu'il ne soit pas terrifié par mon côté sombre. Cela avait pu rebuter, rien que des employés, avec des personnes que j'emmenais jusque dans mon lit.

D'un mouvement Aidan nous basculait en se retrouvant sur moi, mes mains s'arrêtait alors sur ses hanches pour les caresser encore une fois avec une grande douceur, tandis que le maire s'emparait de mes lèvres pour un baiser plein de ferveur. J'étais au paradis avec lui, je voulais aussi me l’approprier, ne faire qu'un avec lui en cette soirée qui s'était révélée bien plus intéressante que je n'aurais pu l'imaginer.
C'est alors que le sorcier me déclarait quelques mots qui firent rougir mes joues et réagir ma partie basse, un peu plus qu'elle n'était déjà chamboulé par les baisers que nous avions partagés. Je décidais de lui laisser les commandes à présent, lui parlant d'une voix plutôt chaude et suave pour le taquiner et l’émoustiller un peu plus.

- Tu es tout aussi magnifique Aidan. Dévore moi mon beau sorcier, je suis tout à toi.

Aidan descendait plus bas sur mon torse et s'occupe alors de toute cette partie de mon anatomie. Il me prodigue de multiples caresses et attention, je ne peux plus retenir mes gémissements de plaisir et sourie lorsqu'il pose son attention et celle de ses lèvres sur mes bouts de chairs.  Puis il se redressait pour ôter son pantalon, je fis de même avec son aide, très impatient de passer à la vitesse supérieure.
Nos vêtements valdinguèrent au sol avec le reste de nos habits, pour ne nous laisser qu'en sous-vêtements. Je décidais alors, une fois Aidan revenu sur moi, se plonger mes mains dans le boxer de ce dernier. Je pressais sa peau sous mes doigts tandis que je l'embrassais avec une ferveur importante. Je le sentais... Il était tout aussi excité que moi. Une passion de l'un et l'autre que nous partagions. Je le désirais tellement, je crus que j'allais défaillir rien qu'en l'embrassant.

Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin
- :
Messages : 203
Date d'inscription : 15/08/2017
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mer 12 Sep - 21:27

Aidan
&
Sebastian
Parlons de toi... Parlons de moi...


D'avoir Sebastian rien que pour lui ce soir, c'était magique. Il avait imaginé des tas de scénarios possible pour cette soirée, mais il n'avait pas imaginé que là vampire soit si réceptif. Tout cela est bien trop beau pour être vrai si bien qu'il se demande encore s'il rêve ou non, mais peut-importe au fond si cela est vrai ou non, il savoure l'instant.
Sebastian s'est toujours montré si gentil avec lui, si prévenant, c'est inespéré de rencontrer quelqu'un qui comprenne sa façon de pensée et qui est prêt à l'épauler. Il ne se sent pas encore prêt à lui dévoiler tout sur lui, il y a des secrets qu'il n'a jamais dit à personne. C'est bien trop dangereux, si cela venait à se savoir c'est toute son image qui en pâtirait. Bien sûr, avec cette guerre qu'il y eut, qui peut se vanter d'être blanc comme neige ? Mais il y aura toujours des gens pour critiquer, ils pense notamment aux humains. Il se doit d'être irréprochable, d'être un symbole pour cette ville.

Il répondit à Sebastian que c'est lui qui allait le dévorer, ce qui fit rougir le vampire, une réaction qu'il trouva vraiment craquante. La tension commençait devenir vraiment prenante, ainsi eut t'il le besoin d'accélérer un peu les choses. Il avait prit la suite en main, Sebastian ne semblait pas y montrer de réticence. Ses caresses le faisait frissonner. Il se sentait en feu, tout ce désir commençait à lui monter à la tête, il était comme emporté par ce flot d'émotion, le souffle court il dispensait des baisers un peu partout sur le corps sur le corps de son cher vampire, dans le cou puis descendant ensuite sur son torse pour lui mordiller ses bout de chair, ce qui fit fit gémir Sebastian. Puis les deux devinrent soudain très impatient, voulant se débarrasser de tout ce qui empêcher encore leur corps d'être en parfaite osmose. Maintenant en caleçon, c'est un Sebastian bien excité qui osa passer sa main sous son boxer ce qui le fit se cambrer légèrement en avant, poussant un gémissement au passage. Il plaqua avec ardeur ses lèvres contre celles du vampire pour un baiser passionné, un baiser qu'il fit durer jusqu'à ce que l'air commence à lui manquer et il se retira haletant. Il reprit sa respiration quelques secondes avant de continuer pour la suite.

"Allons-y, je ne peut plus attendre"

Sebastian maintenant sur le ventre, ils retira les dernières couches de vêtement qu'ils leur restaient et commença à entrer doucement, commençant des va-et-vient doucement puis accélérant au fur et à mesure, prenant appui sur les barreaux du lit, l'embrassant dans le cou, tout en lâchant des gémissements par moment. Il continuèrent ainsi jusqu'à ce qu'il n'en puisse puis et se libère en lui. Il resta quelque moment ainsi, reprenant son souffle avant de retourner, se laissant tomber sur le dos à côté, le souffle court.

© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

I WAKING UP, I FEEL IT IN MY BONES. WELCOME TO THE NEW AGE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Modérateur
- :
Messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2017
Age : 35
Localisation : Demon Heights, dans la tour Harker Corporation
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   Mar 18 Sep - 8:33


Parlons de toi...
Parlons de moi...


Je savourais avec délice ces moments partagés avec monsieur le maire. Jamais je n'aurais cru qu'il me désire autant que je puisse le désirer. Il n'y avait plus d'histoire de races, de postes ou de quoi que se soit, c'était juste deux hommes qui se découvraient et qui semblait partager des sentiments forts ou au moins une profonde attirance. Je le laissais faire ce qu'il désirait de moi, d'ordinaire ça aurait été moi qui aurait prit les choses en main mais laisser cela à quelqu'un comme Aidan semblait être la meilleure idée que j'ai eu dans la soirée.
Je savourais le contact de son corps contre le mien, de ses mains sur moi, de sa bouche sur la mienne ou sur ma peau, tant que chose qui me faisait sentir une illusion d'être à nouveau vivant, à nouveau normal et non plus un monstre qui se repaît du sang d'innocents.
Je le touchais à des endroits que peu connaissait, je gémissais sous ses gestes sur mon torse, nos corps n'étaient plus que sensations.

Après avoir entendu son désir de passer à l'étape supérieure, je sus ce que je devais faire. Je basculais pour me retrouver sur le ventre et j'ôtais ma dernière barrière empêchant une nudité complète de ma part. Finalement, comme je le désirais depuis presque le début de nos contacts intimes, il entrait en moi. Je gémis, j'avais oublier ces sensations entre la douleur et le plaisir. Bien entendu c'est le deuxième qui s’intensifiait au fur et à mesure des pénétrations de Aidan. Je ne pus que gémir mon plaisir, profitant en parallèle des baisers du sorcier le long de mon cou.
Quand il arrivait à la fin de ses forces et qu'il se lâchait en moi, je ne pus m'empêcher d'arriver également au bout, me relâchant moi-même sur les draps sous mon corps.
Puis Aidan s'allongeait à mes côtés, je me tournais pour être face à lui et je passe une main sur son corps en souriant grandement.

- C'était vraiment une très belle soirée... J'espère que ça ne sera pas la dernière.

Non il était hors de question que nous ne remettions pas ça une prochaine fois. Surtout que j'avais l’intime conviction que ça allait au delà du charnel...  

Code by Fremione.


_________________
My Heart Is A Ghost Town
   I died last nigh, the time was thron at the wind; . I walked into the flames, called out your name but there was no answer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons de toi... Parlons de moi... [PV. Aidan] [!HOT!] [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parlons peu (!) mais parlons bien.
» [19 juin 550] Parlons peu mais parlons bien [PV Hélène PNJ]
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» parlons cuisine
» PARLONS PHILOSOPHIE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Demon's height :: Partie rpg :: Centre ville-
Sauter vers: